Locomotor Barda est un forum RPG sur l'univers d'Harry Potter
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PROFESSEUR DE POTIONS & DIRECTEUR DE SERPENTARD

avatar
I am
Date d'inscription : 28/12/2015
Parchemins : 8


+INFOS
Âge de ton personnage: 85 ans
Baguette: Bois de Cèdre, ventricule de Dragon, 26,03 centimètres
Sang: Sang Pur(e)

MessageSujet: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Lun 28 Déc - 15:53

Horace Slughorn
feat Jim Broadbent
(c) Captain

Âge : 89 ans
Métier : Directeur de la Maison Serpentard, Maître des Potions
Sang : Sang-Pur
Composition de la baguette : Bois de Cèdre, ventricule de Dragon, 26,03 centimètres
Caractère

Horace Slughorn possède une personnalité bien particulière. Il a depuis longtemps appris à la manipuler, la rendre visible et à l'image de ce que les autres pourraient attendre d'elle. Autrement dit, Horace Slughorn parvient très facilement à cacher des choses, et à jouer avec les apparences.
D'un premier regard, on le voit comme charismatique, prêt à tout pour briller et se rendre aimable. Enclin à côtoyer les plus grands, il parvient avec brio à mener une vie sociale haute en couleurs, faite de relations bien placées et de conventions. Enseigner est donc pour lui non seulement le moyen de transmettre sa passion, mais également de se lier à des personnalités propres au milieu de l'enseignement, de la politique et de la culture. A première vue, en somme, Slughorn a toujours su être au bon endroit, avec la bonne personne. Cette jovialité et cette aptitude à agir en accord avec les conventions mondaines ont souvent été la source de critique. Aux yeux de beaucoup, Horace Slughorn est une personne opportuniste, dangereuse et manipulatrice. Il y a sûrement des détails, ici, bien vrais et vraisemblables, mais qui demandent des nuances et des précisions.

Depuis tout petit, Slughorn a du composer avec une timidité angoissante et une volonté de faire de grandes choses, une curiosité pour le savoir magique qui l'a mené à l'enseignement. Le Maître des Potions est donc une personne qui apprécie de côtoyer des personnes brillantes, par une intelligence humaine, des prédispositions ou une culture certaine. Ce qui, de manière caricaturale, peut être vu comme de la flagornerie et de la flatterie est en vérité un vrai engouement pour les choses liées au savoir Magique. Désireux d'en apprendre toujours plus, Slughorn aime échanger avec des personnes dont l'expérience a su montrer de grandes capacités intellectuelles et magiques. Cette curiosité peut ainsi lui porter défaut, le rendant sensiblement porté à la discussion.
Mais comme tout Serpentard qui se respecte, Slughorn est également ambitieux et prêt à tout pour progresser. Autant d'une manière intellectuelle, notamment et surtout dans le domaine des potions, que d'une manière sociale. Sa quête du savoir va de paire avec sa volonté d'être bien placé dans la société, unique moyen d'avoir un accès libre et productif.

De fait, le Maître des Potions est capable de nouer bien des contacts et des connexions. Ses nombreuses relations, concrétisées par son Club de Slug, lui ont donné une véritable influence dans le monde magique. Il n'est pas attiré par la lumière et le premier plan, ce qui l'a toujours empêché de devenir Directeur-adjoint, bien que ses capacités professorales et ses relations l'auraient permis. On comprend ainsi qu'il se tient toujours à la droite des plus célèbres, mais aussi des plus exposés. Une manière pour lui d'être un fidèle soutien, qui démontre, depuis que Rogue est directeur, un grand courage, mais aussi le moyen d'être protégé et pas trop exposé.

Rentrer dans l'intimité de Slughorn semble être quelque chose de bien plus complexe que ce que l'apparence laisse entendre. A première vue jovial, excentrique et ambitieux, le professeur Slughorn a su démontrer une vraie intelligence, une curiosité pour le savoir magique, et de grandes capacités sociales et professorales.

Physique


Horace Slughorn tient également son charisme de ses tenues vestimentaires. Il est intéressant de remarquer qu'il porte toujours les mêmes tenues depuis qu'il enseigne. Des costumes tweed trois-quart, aux couleurs marron. Toujours surplombé d'un noeud papillon tous les jours différent, Slughorn porte des habits aux tissus raffinés, quoi qu'un peu vieillis. Sa manière de s'habiller dénote une volonté de rester éternel, en refusant de voir le temps qui passe.
Lorsqu'il en classe, il porte également une longue robe de couleur marron, assortie avec un chapeau à pom-pom que portent les étudiants émérites et professeurs renommés. Cette tenue laisse clairement voir son affiliation avec les grands noms de l'enseignement, puisqu'il a commencé sa carrière de professeur à l'Université Magique de Londres avant de prendre le poste de Maître des Potions à Poudlard.
Ses vêtements laissent voir un embonpoint bien affirmé, du à la consommation de mets tout aussi bons que riches. Prompt à s'entourer d'objets de luxe, la nourriture est pour lui un moyen de montrer que l'on est raffiné.

De visage, Slughorn possède encore quelques cheveux gris qui ornent un crâne rondelet. Ses deux yeux laissent voir un regard perçant, jovial mais également souvent ébahi et parfois distant.
Son apparence physique est son principal atout dans sa quête de notoriété. Charismatique, élégant et jovial, Horace Slughorn laisse voir qu'il est une personne raffinée et prompte à prendre soin d'elle.


Histoire

Horace Slughorn est l'unique fils d'une discrète famille de Sang-Purs. Fils d'un Sorcier Juge au Magenmagot et d'une mère Médicomage, il a grandi dans un univers bourgeois et favorisé, sans connaître de grandes difficultés. La renommée des Slughorn, leur ambition et leur professionnalisme leur a permis de posséder une grande demeure dans le sud-Est de l'Angleterre. Une demeure évidemment protégée par de nombreux sortilèges, éloignée des moldus et des curieux. Conservateurs et pourfendeurs d'une vie calme, confortable et coquette, les Slughorn n'ont guère participé aux grandes manoeuvres politiques liées à leur Sang. Tournés vers les mondanités bourgeoises, ils sont un modèle de réussite sociale et professionnelle, sans être des arpenteurs de l'aristocratie sorcière, qu'ils jugent bien trop dangereuse.

Dans cette vie bourgeoise et rangée, les Slughorn ont éduqué leur unique fils dans l'élégance, la connaissance et le travail. Ambitieux pour leur fils, ils ont toujours eu conscience qu'un travail assidu et toujours tourné vers la progression serait le seul moyen d'être bien placé dans la société. C'est ainsi qu'ils l'habituèrent à la lecture et à l'étude, tout en lui inculquant l'imagination et le plaisir. Le petit Horace n'a jamais véritablement connu la frustration, tout comme il a appris qu'il fallait mettre plusieurs fois sur l'ouvrage ses connaissances pour progresser à long terme. Ainsi, son enfance a autant été bordée par des soirées mondaines et bourgeoises organisées par les Slughorn, que par la lecture de romans qui a forgé en lui une grande culture.
Cependant, le petit Horace n'a jamais été véritablement entouré d'autres enfants. Seul et fils unique, il a été habitué à se débrouiller, ce qui l'a muni autant de défauts que de qualités. Habitué à s'en sortir seul, il est particulièrement ingénieux pour se sortir de toutes les situations, tout comme il peut paraître élitiste et égoïste lorsqu'il s'agit de monter dans les échelons de la société. Néanmoins, les nombreux dîners et soirées organisés par ses parents lui ont permis d'acquérir une réelle capacité d'observation des moeurs humains, lui permettant plus tard de tisser son réseau de relations sociales et politiques qu'on lui connaît aujourd'hui.
De même, Horace a été élevé dans la connaissance du monde magique, à commencer par sa littérature, mais également par ses nombreuses branches. Métamorphose, langage runique, potions, alchimie et sortilèges ont été son quotidien à partir de ses sept ans, l'âge pour lui de commencer à apprendre des choses. Même si ses pouvoirs, à cet âge, ne s'étaient pas encore manifestés, il put apprendre de nombreuses choses sur les spécificités de chaque branche. C'est ainsi qu'il commença à retenir les différentes règles de potions ou de métamorphoses ; règles qu'il mit en pratique lorsque ses pouvoirs magiques furent bel et bien présents.

A huit ans, tous les tableaux de maître de la maison Slughorn furent transformés en plateaux pour repas. On comprit alors que les pouvoirs du jeune garçon s'étaient manifestés, de même qu'on prit plusieurs semaines à remettre en état chaque tableau, dont chacun avait, bien évidemment, une valeur inestimable.
A partir de ce moment, le petit garçon fut protégé et on l'empêcha d'avoir un quelconque contact avec l'extérieur. On redoutait autant des manifestations capricieuses de ses pouvoirs magiques qu'une mauvaise réputation pour la famille. Coupé du monde pendant trois ans, le petit Horace passa la majorité de son temps à lire des livres et à assister aux dîners organisés chez les Slughorn.
Pour compenser cet enfermement, le petit garçon fut très vite porté sur les plaisirs de la vie, notamment la nourriture. De même, cette coupure du monde lui donna rapidement envie d'être toujours vu par tout le monde et d'être remarqué. Il devint cependant solitaire, et ambitieux, chose qui se voit encore aujourd'hui.

Comme tous les jeunes sorciers de onze ans, il reçut son courrier de Poudlard en 1919. Ce fut un soulagement pour lui, mais également pour ses parents, qui pouvaient enfin lui trouver un cadre de vie où ses pouvoirs magiques pourraient être pleinement exploités. A cette occasion, les Slughorn invitèrent un des employés d'Ollivander qui confectionna pour le futur élève de Poudlard une baguette riche et ressemblant à sa personnalité. La boutique, comme toujours, fut largement payée et récompensée pour l'exécution de ce premier signe de richesse bourgeoise.
Son entrée à Poudlard fut comme une explosion d'expériences et de savoir. Lui qui avait longtemps été confiné chez lui, livré à des ouvrages et des romans, eut une première rencontre avec le monde réel pour le moins formatrice.
Il fut envoyé à Serpentard, comme sa mère en son temps. Rapidement, il eut des prédispositions en Potions Magiques, Métamorphoses et Histoire de la Magie, démontrant une large culture magique. Ses études à Poudlard furent très studieuses. Il fut nommé Préfet, mais ne préféra pas devenir Préfet-en-chef, trop soucieux de préserver son autonomie mais aussi pas attiré par le surplus de responsabilités.
Il commença également à y nouer des contacts, relations qu'il possède aujourd'hui toujours et qui lui permettent encore de briller en société. Il fut entouré d'un petit groupe, mais ne fut guère un meneur. De même, bien qu'attiré par la célébrité, il consacra la majeur partie de son temps à l'étude et au travail, seuls vecteurs d'une quelconque réussite programmée.
Il quitta Poudlard en 1924, muni de ses BUSEs et ASPICs aux notes générales plus qu'excellentes.

Soutenu par ses parents, il entra à l'Université Magique de Londres, pour y suivre un cursus universitaire tourné autour des Potions et de l'Alchimie.
C'est lors de ces années en Université qu'il mit en avant ses relations, fondant pour la première fois son Club de Slug. Un Club qui réunissait majoritairement des étudiants de l'Université Magique.
En 1933, il fut nommé Docteur en Alchimie et Philtres Magiques, une première distinction qu'il rappela à chaque moment de sa vie. Major de sa promotion, il fut pris en contrat pour trois ans à l'Université, afin d'y enseigner aux premières années l'Histoire des Potions Magiques. Un petit poste dans cette immense et prestigieuse Université.

Ce n'est qu'au printemps 1936 qu'il fut approché par Armando Dippet, tout nouvellement nommé Directeur de Poudlard suite à la mort de son prédécesseur. La Maîtresse des Potions de l'époque, une certaine Hildegarde Provins venait de prendre sa retraite. Et le directeur de Poudlard, lié aux cercles universitaires, entendit parler du professeur Slughorn. De même, l'ayant eu comme élève du temps où il était professeur, il était certain de la renommée de ce dernier.
C'est ainsi qu'il fit son retour à Poudlard en Septembre 1936, un an avant l'entrée de Tom Jédusor dans la célèbre école.

Ses années à Poudlard furent très riches en rencontre. Il y déplaça son Club de Slug, où ses anciens camarades de Poudlard mais aussi de l'Université Magique côtoyèrent certains de ses élèves triés au volet.
Poudlard fut l'incarnation même de sa personnalité. Lieu de savoir magique, mais également coupé du monde dans un château, pouvait à la fois lui assurer la notoriété et l'intimité. Slughorn fut un véritable metteur en scène, et brilla de sa célébrité. Ses récentes études en Potions Magiques lui permirent de faire évoluer l'enseignement en Potions, encore trop centré sur les résultats finaux. Il y apporta l'étude précise des ingrédients, et la nécessité de créer par soi-même sa propre magie.
Sa rencontre avec Tom Jédusor, en 1938, lui permit tout d'abord d'inviter le futur Mage-Noir à son Club de Slug. Le futur Voldemort. Ce n'est qu'en 1943 qu'il lui révéla le secret des Horcruxes, notion magique qu'il connaissait grâce à ses études sur l'Alchimie.
A compter des années soixante et de la montée en puissance de Tom Jédusor, Slughorn tenta d'oublier son erreur en invitant de plus en plus de monde à Poudlard, lors de ses dîners mondains. Dumbledore Directeur, il était assuré de sa protection à Poudlard.
Entre 1936 et 1981, Slughorn vit passer de nombreuses générations de Sorciers, et eut pour élèves Voldemort, McGonagall, les Black, Lily Evans et les Maraudeurs, Severus Rogue et bien d'autres.

Une fois Voldemort prétendument détruit, l'honorable Maître des Potions de Poudlard put prendre une digne retraite, tournée vers les mondanités, la culture et le savoir. Il dispensa quelques séminaires à l'Université Magique de Londres, qui lui offrit de 1985 à 1990 une bourse d'étude lui permettant de faire de nombreuses recherches en Potions Magiques.
Il se coupa plus du monde de l'enseignement afin d'enrichir son carnet d'adresses dans la société et la politique. Ses anciens élèves devenus d'illustres directeurs de services au Ministère, ou Médicomage ou journalistes l'entourèrent pendant de nombreuses années. Il fut même approché pour devenir Directeur du Département de Régulation et de Contrôle des Créatures Magiques. Poste qu'il refusa, même si, à long terme, il aurait pu lui permettre de briguer un mandat de Ministre de la Magie.
A compter des années quatre-vingt dix, il fut plus discret. Les rumeurs autour de Voldemort se faisant de plus en plus nombreuses, il était mieux pour lui de prendre du recul. Et en 1995, une fois que son retour fut annoncé, il quitta le domicile familial afin de se cacher dans de nombreuses maisons moldues.
Approché par les Mangemorts, cette année d'errance le coupa de ses contacts, trop exposés pour lui assurer une quelconque sécurité.

Ce n'est qu'en 1996, exactement soixante-ans après sa première entrée à Poudlard en tant que professeur que Dumbledore lui rendit visite.
On sait alors ce qu'il s'y passa. Il consentit à un retour à Poudlard, au poste de Maître des Potions. Il y reforma son Club de Slug, à l'image d'une vieille boutique d'Antiquités qui cherche, en faisant revenir des choses du passé, à faire oublier le présent.
A nouveau en sécurité, Slughorn remit tout ce qui avait fait sa gloire dans les années quarante au service de l'enseignement à Poudlard. Ses méthodes d'enseignement contrastèrent radicalement d'avec celles de Rogue, tournant les élèves avec plus d'entrain vers l'art des Potions Magiques.
Ce qu'il vécut pendant un an à Poudlard lui apprit cependant qu'il n'était pas entièrement coupé des réalités du monde. Toutefois, Slughorn représentait une forme de sécurité, pour plusieurs enseignants, élèves et familles d'élèves. Professeur connu de tous, que beaucoup de parents ou de grand-parents Sorciers avaient eu à Poudlard, il assurait une certaine sécurité et une certaine continuité. Quelques fois trop coupé des réalités, le professeur Slughorn permettait de rassurer les familles et les élèves. Certaines choses n'avaient pas changé. Poudlard demeurait une école, où de brillants professeurs enseignaient à de jeunes adolescents des choses complexes mais passionnantes sur la Magie.

La mort de Dumbledore, en Juin 1997, marqua un coup dans l'esprit de Slughorn. Il mit fin à son club de Slug deux mois plus tard, lorsque les Mangemorts prirent possession de Poudlard. Pour le vieux Maître des Potions, il n'était plus possible de préserver une apparente sécurité.
Désormais Directeur des Serpentard, Slughorn continuait à enseigner les Potions, de manière discrète. La plupart de ses contacts se montrèrent plus discrets. Mais beaucoup ignorent cependant qu'ils le renseignèrent de manière parfois très précise sur les actions de Harry Potter. Lentement, mais sûrement, à l'image d'un gallinacé parcourant son chemin, il fit route vers le courage et la détermination.
[En cours]

Un peu de vous

Pseudo : Le-Fou-Chapelier
Prénom : Mieux vaut pas que je vous le dise
Âge : 21 ans
Comment avez-vous connu le forum ? : Sur Pub Rpg Design



Dernière édition par Horace Slughorn le Dim 3 Jan - 14:17, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FANTÔME DE LOCOMOTOR BARDA

avatar
I am
Date d'inscription : 23/12/2015
Parchemins : 94


+INFOS
Âge de ton personnage: 150 ans
Baguette: Baguette de sureau
Sang: Sang Mêlé(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Lun 28 Déc - 19:06

Bienvenue sur Locomotor Barda.
Je te souhaite bonne chance pour ta fiche.
P.S : N'oublie pas d'aller signer le règlement ici après l'avoir lu.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

POUFSOUFFLE DE 7ÈME ANNÉE

avatar
I am
Date d'inscription : 26/12/2015
Parchemins : 38


+INFOS
Âge de ton personnage: 17 ans
Baguette: Bois d'érable 30cm crin de licorne
Sang: Sang Pur(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Mar 29 Déc - 11:17

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PROFESSEUR DE POTIONS & DIRECTEUR DE SERPENTARD

avatar
I am
Date d'inscription : 28/12/2015
Parchemins : 8


+INFOS
Âge de ton personnage: 85 ans
Baguette: Bois de Cèdre, ventricule de Dragon, 26,03 centimètres
Sang: Sang Pur(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Mar 29 Déc - 11:23

Merci à tous les deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERDAIGLE DE 6ÈME ANNÉE

avatar
I am
Date d'inscription : 28/12/2015
Parchemins : 23


+INFOS
Âge de ton personnage: 16 ans
Baguette: 23 cm, bois de houx, très souple à manier
Sang: Sang Mêlé(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Mar 29 Déc - 11:46

Bienvenue, professeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PROFESSEUR DE POTIONS & DIRECTEUR DE SERPENTARD

avatar
I am
Date d'inscription : 28/12/2015
Parchemins : 8


+INFOS
Âge de ton personnage: 85 ans
Baguette: Bois de Cèdre, ventricule de Dragon, 26,03 centimètres
Sang: Sang Pur(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Mar 29 Déc - 12:07

Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SERPENTARD DE 6ÈME ANNÉE

avatar
I am
Date d'inscription : 26/12/2015
Parchemins : 25


+INFOS
Âge de ton personnage: 16 ans
Baguette: Acajou et plume de Phoenix, 23cm35
Sang: Sang Pur(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Mer 30 Déc - 13:33

Super ! Je vais pouvoir avoir des cours de Potion !!

Bienvenue professeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

JE RÉPARTIS LES ÉLÈVES

avatar
I am
Date d'inscription : 28/07/2015
Parchemins : 20


+INFOS
Âge de ton personnage: 1000 ans
Baguette: //
Sang:

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Dim 3 Jan - 11:57




B
ienvenue sur Locomotor Barda,
Toute l'équipe se joint à moi pour te souhaiter la bienvenue.

Je valide ta fiche de suite, si tu as des questions, n'hésites pas à les poser.

En espérant que tu te plaises ici je n'ai plus qu'une chose à te dire : Bon Jeu !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://locomotor-barda.forumactif.org

PROFESSEUR DE POTIONS & DIRECTEUR DE SERPENTARD

avatar
I am
Date d'inscription : 28/12/2015
Parchemins : 8


+INFOS
Âge de ton personnage: 85 ans
Baguette: Bois de Cèdre, ventricule de Dragon, 26,03 centimètres
Sang: Sang Pur(e)

MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    Dim 3 Jan - 13:25

Merci à vous ! Mais ma fiche n'était pas finie. Je n'ai fait qu'une partie de l'histoire. Je vais, même si je suis déjà validé, prendre le temps de la terminer. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs    

Revenir en haut Aller en bas
 
Horace E. F. Slughorn | La folie des grandeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» La folie des grandeurs [PV : Loki et Genesis] (Quête : Partie 1)
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Locomotor Barda :: Administration de Locomotor Barda :: Présentations & Prédéfinis :: Présentations-
Sauter vers: